IAU île-de-France
 
   
16 septembre 2020 - #131 - ÉDITION SPÉCIALE
Ces 16 et 17 septembre, la Région Île-de-France organise sa première COP, un événement majeur qui affiche l'objectif d'aboutir à une série de propositions concrètes en faveur du climat et de l’environnement.
 
Partie prenante de cette ambition de développement durable, L'Institut Paris Region, fort de ses cinquante années d'expérience dans les champs de l'environnement, reste pleinement mobilisé pour apporter une expertise transversale, avec ses départements thématiques que sont l'Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB), l'Agence régionale énergie-climat (AREC), l'Observatoire régional des déchets (ORDIF) et son département Environnement urbain et rural.
Ce numéro spécial de notre newsletter témoigne de la richesse de nos travaux dans ces différents pans, je vous en souhaite une bonne lecture.
 
Fouad Awada
Directeur général de L'Institut Paris Region
 
Vers un modèle francilien de « métropole-nature »
 
En rupture avec une approche longtemps exclusivement technologique de l’aménagement de l’espace, l’Île-de-France fourmille aujourd’hui d’initiatives qui s’appuient sur la nature pour répondre aux défis d’une grande métropole, et d’abord celui du changement climatique. Il lui reste toutefois à mieux articuler entre eux ces projets, parfois très locaux, pour rendre cohérent, lisible et désirable son propre modèle de « métropole-nature ».
 
Lire l'article
 
 
L'Île-de-France face au défi de l'économie circulaire
 
Plus qu'un enjeu environnemental, le développement de l'économie circulaire est pour les territoires un impératif économique et plus généralement une affaire de résilience. C'est particulièrement vrai en Île-de-France, métropole de rang mondial, qui importe la quasi-totalité de ses ressources. La Région a d'ailleurs engagé, dans son plan régional de prévention et de gestion des déchets, une dynamique d'économie circulaire pour limiter la consommation et le gaspillage des ressources.
 
Lire la Note rapide
 
 
Énergie : une région 100 % renouvelable d'ici 2050 
 
La stratégie francilienne pour la massification des énergies renouvelables et de récupération (EnRR) porte une vision ambitieuse avec un objectif de neutralité carbone d’ici 2050. Accompagnée d'un effort de réduction des consommations énergétiques, cette stratégie s’articule autour de trois axes principaux : développement de la chaleur renouvelable et de récupération, développement de la filière solaire photovoltaïque et montée en puissance de la production de gaz renouvelable, principalement via la filière de méthanisation.
 
Lire le panorama
 
 
La sortie des énergies fossiles, un sevrage difficile
 
Dans un contexte de crise économique, consécutive à la crise sanitaire de la Covid-19, le pétrole est en train de subir une chute des cours du brut. La conséquence pourrait être un fort recours aux énergies fossiles lors de la reprise et ainsi une mise à mal des efforts de transition énergétique réalisés en vue de l'atteinte des objectifs de neutralité carbone. Si s’affranchir complètement des énergies fossiles paraît encore aujourd'hui un objectif lointain, comment mieux comprendre notre dépendance et mieux activer les leviers permettant de la réduire ?
 
Lire la chronique
 
 
L'hydrogène, un atout pour la transition énergétique
 
S'il est produit à partir d'énergies renouvelables et de récupération (EnRR), l’hydrogène dispose de nombreux atouts, dont la capacité à se substituer au pétrole dans de nombreux usages, ou encore, en offrant une solution pour la captation et l'utilisation du dioxyde de carbone. En la matière, l'Île-de-France est un territoire riche de nombreux projets démontrant la place future de cette « énergie » dans la mobilité. Les initiatives recensées à l’heure actuelle ont trait à la mobilité lourde et professionnelle et se basent sur une synergie entre flottes captives et développement de stations d'avitaillement.
 
Découvrir des projets franciliens
 
 
Bois et forêts en Île-de-France : des poumons verts aux portes des villes
 
Avec près de 288 000 hectares, les bois et forêts en Île-de-France occupent 24 % du territoire régional, soit une surface équivalente à 28 fois la ville de Paris. Point marquant, quelque 35 % de ces espaces boisés et forestiers sont ouverts au public. Notre carte imprimable permet d'appréhender à l'échelle régionale l'étendue et la géographie de ces lieux de biodiversité ainsi que la localisation des quatre parcs naturels régionaux (PNR) que compte l'Île-de-France : Vexin Français, Oise-Pays de France, Gâtinais Français et Haute Vallée de Chevreuse. 
 
Télécharger la carte
 
 
AGENDA
 
 
Facebook
Twitter
LinkedIn
Flickr
Youtube
 
 
 
15, rue Falguière - 75740 Paris cedex 15
Tél. : 01 77 49 77 49
 
 
Cet email a été envoyé à | S'inscrire